The Hunters

Pour la sortie de la nouvelle sensation de cet été – le jeu Pokémon GO – l’équipe French Steampunk m’a demandé de faire une petite illustration sur le sujet. Voici le résultat.

Mélange de dessin au stylet, peinture numérique, 3D et photomontage rapide.

J’ai intégré les « pokéballs » dans des créations au look steampunk ainsi qu’une version « clock-work droid » de Pikachu

the-P-Hunt-blog

Quelques zooms juste en dessous


Liberté et Steampunk !

Voici le dernier visuel que j’ai réalisé pour French Steampunk pour les 18.000 J’aime sur leur page Facebook. Inspiré – très largement je vous l’accorde – du tableau de Delacroix.
Environ une dizaine d’heures de travail en tout, réalisé avec Photoshop sur ma dalle tactile.

Steampunk_n_libertyRetrouvez le reste de mes réalisations pour FSP ici

 


Time Line FSP, le Making Of (rapide)

Voici un petit making-of rapide de la première illustration créée pour French Steampunk, la « Time line »

Étape 0 – Trouver l’idée

Bon, je vous passe les essais et les recherches, pour tout bon fan de Steampunk l’inspiration tombe sous le sens.

Étape 1 – Le crayonné

TimeLine_sketchRéalisé sur une feuille A3, avec comme modèle une rapide création en 3D, car la perspective crée des points de fuite très à l’écart de la feuille, et donc difficile à gérer.

Étape 2 – Marquer les lignes

TimeLine-inkA l’aide d’une table lumineuse, je reporte à l’encre ( feutre de taille 0.2 à 0.05 ) les lignes principales de l’illustration. J’en fais une sauvegarde en la scannant : elle fera la base des aplats de couleur.

Étape 3 – Les Ombres

TimeLine-copicEn m’aidant du crayonné comme base, je retravaille les ombres principales à l’aide de plusieurs nuances de gris. J’utilise pour ça des feutres à alcool Copic. Une fois cette étape terminée, je scanne l’image et je passe en numérique sur Photoshop.

Étape 4 – La base couleur

TimeLine_colorEn utilisant uniquement les lignes à l’encre, je travaille les zones de couleurs principales. Les personnages, petits, sont directement travaillés sur un calque à part.

Étape 5 – Les ombres

TimeLine-shadeJe superpose mon travail au Copic sur les aplats de couleur pour « ombrer » l’illustration et lui donner sa profondeur

Étape 5 – Les textures

TimeLine-textureJ’utilise une série de textures de ma création pour donner un peu de mordant à l’image et briser les aplats.

Étape 5 – Les détails

TimeLine-totOn ajoute les détails et les éléments créés à part, comme l’octo-bot, et c’est fini.

TimeLine_FrenchSteampunk_groupeEt voici la Time-line après les dernières retouches couleur