Cassie et le panda

Les chroniques de Cassiopée – 1

La jeune Cassie avait 3 ans lorsque son père, de retour d’une exploration en chine, lui ramena un ours en peluche à l’apparence bichrome. C’est à cette occasion que Cassie fit pour la première fois la connaissance d’un panda. Elle vit aussi les daguerréotypes prises sur place, et tomba sous le charme de cet animal.

Son père – sous mandat royal – ramena l’année suivante un Panda pour le Zoo de Regent Park. La petite Cassie passait des journées entières avec l’animal dans la vaste propriété londonienne de la famille Stonecraft à l’observer avant son transfert vers le zoo.
Elle convainquit même son père qu’il fallait un compagnon à ce pauvre panda.

Mais de ce nouveau voyage en chine, Edward ne revint jamais…

Cassie posant dans le jardin familiale avec son panda en peluche

Cassie posant dans le jardin familial avec son panda en peluche


Time Line FSP, le Making Of (rapide)

Voici un petit making-of rapide de la première illustration créée pour French Steampunk, la « Time line »

Étape 0 – Trouver l’idée

Bon, je vous passe les essais et les recherches, pour tout bon fan de Steampunk l’inspiration tombe sous le sens.

Étape 1 – Le crayonné

TimeLine_sketchRéalisé sur une feuille A3, avec comme modèle une rapide création en 3D, car la perspective crée des points de fuite très à l’écart de la feuille, et donc difficile à gérer.

Étape 2 – Marquer les lignes

TimeLine-inkA l’aide d’une table lumineuse, je reporte à l’encre ( feutre de taille 0.2 à 0.05 ) les lignes principales de l’illustration. J’en fais une sauvegarde en la scannant : elle fera la base des aplats de couleur.

Étape 3 – Les Ombres

TimeLine-copicEn m’aidant du crayonné comme base, je retravaille les ombres principales à l’aide de plusieurs nuances de gris. J’utilise pour ça des feutres à alcool Copic. Une fois cette étape terminée, je scanne l’image et je passe en numérique sur Photoshop.

Étape 4 – La base couleur

TimeLine_colorEn utilisant uniquement les lignes à l’encre, je travaille les zones de couleurs principales. Les personnages, petits, sont directement travaillés sur un calque à part.

Étape 5 – Les ombres

TimeLine-shadeJe superpose mon travail au Copic sur les aplats de couleur pour « ombrer » l’illustration et lui donner sa profondeur

Étape 5 – Les textures

TimeLine-textureJ’utilise une série de textures de ma création pour donner un peu de mordant à l’image et briser les aplats.

Étape 5 – Les détails

TimeLine-totOn ajoute les détails et les éléments créés à part, comme l’octo-bot, et c’est fini.

TimeLine_FrenchSteampunk_groupeEt voici la Time-line après les dernières retouches couleur