Miss Lynch

J’ai essayé de faire un fanart de Becky Lynch dans un style « plus » steampunk que celui qu’elle affiche en ce moment. Dessin sur Cintiq avec le stylo numérique – donc traité comme un dessin traditionnel – Couleurs au « pinceau » tandis que le fond est une infographie (et non définitif)

I’ve tried to make a fanart of Becky Lynch in « more » steampunk style than she’s in this moment. Drawing on cintiq with the digital pen, the background is an infographic ( and not definitive )

MissLynch


Raven, une pinup steampunk

Et voila, j’ai terminé ma dernière illustration sur un thème Steapmunk+Pin’up. J’ai encore une fois utilisé une photo de Rihanna comme modèle. Pourquoi, alors que je n’écoute que très très très rarement une ou deux de ses chansons ? ben disons simplement qu’elle m’inspire.
Question technique je me suis tenu à des tons de « gris » : un gris chaud « sépia », un gris neutre et un gris froid ( avec du bleu dedans ). J’ai conservé les « line art » pour renforcer l’effet d’une illustration tendance « affiche à l’ancienne ». Un fond « standard/rapide » ( j’aime pas faire les fonds, je préfère les personnages ) et c’est fini.

I finished my latest illustration on a theme « Steapmunk and Pin’up ». I used (again) a picture of Rihanna as model. Why ? when I only listen very very rarely one or two of his songs? she just inspires me.
Technicaly I only used some shades of « gray »: a warm gray « sepia », a neutral one and a cold gray (with in blue). I kept the « line art » to enhanced the effect of a vintage illustration. i just made a standard background and it’s over

Raven-1200


Time Line FSP, le Making Of (rapide)

Voici un petit making-of rapide de la première illustration créée pour French Steampunk, la « Time line »

Étape 0 – Trouver l’idée

Bon, je vous passe les essais et les recherches, pour tout bon fan de Steampunk l’inspiration tombe sous le sens.

Étape 1 – Le crayonné

TimeLine_sketchRéalisé sur une feuille A3, avec comme modèle une rapide création en 3D, car la perspective crée des points de fuite très à l’écart de la feuille, et donc difficile à gérer.

Étape 2 – Marquer les lignes

TimeLine-inkA l’aide d’une table lumineuse, je reporte à l’encre ( feutre de taille 0.2 à 0.05 ) les lignes principales de l’illustration. J’en fais une sauvegarde en la scannant : elle fera la base des aplats de couleur.

Étape 3 – Les Ombres

TimeLine-copicEn m’aidant du crayonné comme base, je retravaille les ombres principales à l’aide de plusieurs nuances de gris. J’utilise pour ça des feutres à alcool Copic. Une fois cette étape terminée, je scanne l’image et je passe en numérique sur Photoshop.

Étape 4 – La base couleur

TimeLine_colorEn utilisant uniquement les lignes à l’encre, je travaille les zones de couleurs principales. Les personnages, petits, sont directement travaillés sur un calque à part.

Étape 5 – Les ombres

TimeLine-shadeJe superpose mon travail au Copic sur les aplats de couleur pour « ombrer » l’illustration et lui donner sa profondeur

Étape 5 – Les textures

TimeLine-textureJ’utilise une série de textures de ma création pour donner un peu de mordant à l’image et briser les aplats.

Étape 5 – Les détails

TimeLine-totOn ajoute les détails et les éléments créés à part, comme l’octo-bot, et c’est fini.

TimeLine_FrenchSteampunk_groupeEt voici la Time-line après les dernières retouches couleur