Scarabée de Feu

Oryctes Pyrogenis

La première mention de cet insecte apparaît dans l’histoire naturelle de Pline l’ancien. A l’époque cette créature pyrogène était cantonnée à quelques îles des Cyclades et tout juste mentionnée comme insecte lié aux forges de Vulcain.

La réapparition de ces créatures sur les champs de bataille lors de la campagne d’invasion prussienne en 1915 dans les Ardennes a grandement compliqué la tache des défenseurs. Heureusement, incapables de se reproduire hors de certaines conditions non encore découvertes elles furent une nuisance de courte durée, même si cette nuisance fut décisive dans l’avancée des troupes du Kaiser

Quelques spécimens peuvent être observés actuellement au zoo de sa Majesté à Londres

FireBug

D’environ 8 à 15 cm de long pour les mâles, ces créatures très résistantes aux dommages cinétique ( comprenez difficiles à écraser ), ont une couleur gris sombre aux reflets bleus avec des poils roux intense sous la carapace. Deux glandes semblables à des gemmes sont visibles sur la partie caudale et la tête de la créature. Ce sont des « poches à feu ». La créature possède les mêmes capacités pyrogènes qu’une salamandre de type II.