Lucy

Voici un petit « fan-art » sorti du fin fond de ma jeunesse. Il s’agit d’une version « Steampunk light » de Lucy Mini issue du dessin animé « Les Minipouss ». Il s’agissait des aventures d’une famille de petites créatures « mi-homme / mi-souris » qui vivaient dans les maisons des humains sans que ces derniers ne s’en rendent compte. Ils étaient surtout les rois de la récupération (donc un peu du « Do It Yourself » si cher à certains steameurs).
La coupe de cheveux est inspirée – même si le personnage portait deux couettes de part-et-d’autre de la tête – de Fifi Brind’acier.. parce que j’ai envie de dessiner des belles nattes.

Fan art of Lucy Little in “steampunk like mode”. This character is from John Peterson “The Little”, with a design inspired by the TV anime, except the hairstyle which is inspired by Pippi Longstocking

LucyMiniSPfanart2

Technique

Pour la base du corps, une inspiration photo redessinée au « brush » et à l’outil « doigt » pour estomper les dégradés de couleur. Vêtements et coiffure réalisés au pinceau – j’utilise une tablette tactile et un stylet, donc on peut dire que je dessine directement sur l’écran comme un crayon sur du papier – puis travaillés au pinceau et à l’estompe comme si j’utilisais des pastels tendres (ma – très – ancienne technique papier). Des textures de ma création complètent les couleurs.
Fond et accessoires réalisés « grosso-modo » en 3D, puis intégrés et redessinés.

Photoshop, 3DS-Max, Cintiq 22. Environ 10h


Scarabée de Feu

Oryctes Pyrogenis

La première mention de cet insecte apparaît dans l’histoire naturelle de Pline l’ancien. A l’époque cette créature pyrogène était cantonnée à quelques îles des Cyclades et tout juste mentionnée comme insecte lié aux forges de Vulcain.

La réapparition de ces créatures sur les champs de bataille lors de la campagne d’invasion prussienne en 1915 dans les Ardennes a grandement compliqué la tache des défenseurs. Heureusement, incapables de se reproduire hors de certaines conditions non encore découvertes elles furent une nuisance de courte durée, même si cette nuisance fut décisive dans l’avancée des troupes du Kaiser

Quelques spécimens peuvent être observés actuellement au zoo de sa Majesté à Londres

FireBug

D’environ 8 à 15 cm de long pour les mâles, ces créatures très résistantes aux dommages cinétique ( comprenez difficiles à écraser ), ont une couleur gris sombre aux reflets bleus avec des poils roux intense sous la carapace. Deux glandes semblables à des gemmes sont visibles sur la partie caudale et la tête de la créature. Ce sont des « poches à feu ». La créature possède les mêmes capacités pyrogènes qu’une salamandre de type II.


Liberté et Steampunk !

Voici le dernier visuel que j’ai réalisé pour French Steampunk pour les 18.000 J’aime sur leur page Facebook. Inspiré – très largement je vous l’accorde – du tableau de Delacroix.
Environ une dizaine d’heures de travail en tout, réalisé avec Photoshop sur ma dalle tactile.

Steampunk_n_libertyRetrouvez le reste de mes réalisations pour FSP ici

 


Miss Lynch

J’ai essayé de faire un fanart de Becky Lynch dans un style « plus » steampunk que celui qu’elle affiche en ce moment. Dessin sur Cintiq avec le stylo numérique – donc traité comme un dessin traditionnel – Couleurs au « pinceau » tandis que le fond est une infographie (et non définitif)

I’ve tried to make a fanart of Becky Lynch in « more » steampunk style than she’s in this moment. Drawing on cintiq with the digital pen, the background is an infographic ( and not definitive )

MissLynch


Raven, une pinup steampunk

Et voila, j’ai terminé ma dernière illustration sur un thème Steapmunk+Pin’up. J’ai encore une fois utilisé une photo de Rihanna comme modèle. Pourquoi, alors que je n’écoute que très très très rarement une ou deux de ses chansons ? ben disons simplement qu’elle m’inspire.
Question technique je me suis tenu à des tons de « gris » : un gris chaud « sépia », un gris neutre et un gris froid ( avec du bleu dedans ). J’ai conservé les « line art » pour renforcer l’effet d’une illustration tendance « affiche à l’ancienne ». Un fond « standard/rapide » ( j’aime pas faire les fonds, je préfère les personnages ) et c’est fini.

I finished my latest illustration on a theme « Steapmunk and Pin’up ». I used (again) a picture of Rihanna as model. Why ? when I only listen very very rarely one or two of his songs? she just inspires me.
Technicaly I only used some shades of « gray »: a warm gray « sepia », a neutral one and a cold gray (with in blue). I kept the « line art » to enhanced the effect of a vintage illustration. i just made a standard background and it’s over

Raven-1200


Cassie et le panda

Les chroniques de Cassiopée – 1

La jeune Cassie avait 3 ans lorsque son père, de retour d’une exploration en chine, lui ramena un ours en peluche à l’apparence bichrome. C’est à cette occasion que Cassie fit pour la première fois la connaissance d’un panda. Elle vit aussi les daguerréotypes prises sur place, et tomba sous le charme de cet animal.

Son père – sous mandat royal – ramena l’année suivante un Panda pour le Zoo de Regent Park. La petite Cassie passait des journées entières avec l’animal dans la vaste propriété londonienne de la famille Stonecraft à l’observer avant son transfert vers le zoo.
Elle convainquit même son père qu’il fallait un compagnon à ce pauvre panda.

Mais de ce nouveau voyage en chine, Edward ne revint jamais…

Cassie posant dans le jardin familiale avec son panda en peluche

Cassie posant dans le jardin familial avec son panda en peluche


Time Line FSP, le Making Of (rapide)

Voici un petit making-of rapide de la première illustration créée pour French Steampunk, la « Time line »

Étape 0 – Trouver l’idée

Bon, je vous passe les essais et les recherches, pour tout bon fan de Steampunk l’inspiration tombe sous le sens.

Étape 1 – Le crayonné

TimeLine_sketchRéalisé sur une feuille A3, avec comme modèle une rapide création en 3D, car la perspective crée des points de fuite très à l’écart de la feuille, et donc difficile à gérer.

Étape 2 – Marquer les lignes

TimeLine-inkA l’aide d’une table lumineuse, je reporte à l’encre ( feutre de taille 0.2 à 0.05 ) les lignes principales de l’illustration. J’en fais une sauvegarde en la scannant : elle fera la base des aplats de couleur.

Étape 3 – Les Ombres

TimeLine-copicEn m’aidant du crayonné comme base, je retravaille les ombres principales à l’aide de plusieurs nuances de gris. J’utilise pour ça des feutres à alcool Copic. Une fois cette étape terminée, je scanne l’image et je passe en numérique sur Photoshop.

Étape 4 – La base couleur

TimeLine_colorEn utilisant uniquement les lignes à l’encre, je travaille les zones de couleurs principales. Les personnages, petits, sont directement travaillés sur un calque à part.

Étape 5 – Les ombres

TimeLine-shadeJe superpose mon travail au Copic sur les aplats de couleur pour « ombrer » l’illustration et lui donner sa profondeur

Étape 5 – Les textures

TimeLine-textureJ’utilise une série de textures de ma création pour donner un peu de mordant à l’image et briser les aplats.

Étape 5 – Les détails

TimeLine-totOn ajoute les détails et les éléments créés à part, comme l’octo-bot, et c’est fini.

TimeLine_FrenchSteampunk_groupeEt voici la Time-line après les dernières retouches couleur